Entraînement

Nos cours de course

Pour débutants et intermédiaires, Le coureur nordique vous offre des cours de course adaptés à votre niveau. Idéal pour commencer à courir et se perfectionner.

En savoir plus >>

Nos groupes d’entraînement

Les lundis, mardis et jeudis, nous vous offrons plusieurs possibilités de venir vous entraîner avec nous. Ces groupes d’entraînement sont gratuits et ouverts à tous.

En savoir plus >>

Nos guides d’initiation à la course

Jolyane Bérubé, co-propriétaire du coureur nordique vous a préparé 4 guides complets pour vous aider dans votre initiation à ce merveilleux sport qu’est la course à pied.

Quelques infos sur Jolyane:

DSC_8444Diplômée en kinésiologie de l’université de Sherbrooke en 2002, avec une spécialité en exercices thérapeutiques. Coureuse depuis plus de 15 ans : coureuse sur route, coureuse de trail, coureuse en raquettes. Entraîneur de groupe auprès de coureurs de niveaux variés, mais plus particulièrement auprès des débutants.

Pour en savoir plus sur Jolyane >>

Liens externes

Vous cherchez d’autres options d’entraînement ? Vous trouverez ici les coordonnées de nos partenaires de confiance !

En savoir plus >>

Les Chroniques Techno

Stephane Lefebvre, de Actif-Vie-T, vous partage ses commentaires et impressions à l’essai de différents produits techno !

Déjà plusieurs blogues, tests et analyses sont disponibles sur le web; l’idée n’est donc pas de réinventer la roue ici, mais bien de donner un avis d’une personne plus près de vous et d’un produit disponible à votre boutique préférée.

Ces chroniques technos sont produites suite à des entrainements , tests et constats que j’ai moi-même réalisés à partir d’appareils que je me suis personnellement procuré à la boutique Le coureur nordique. Certaines infos proviennent également de lectures que j’ai effectuées sur le web. Ces chroniques ne seront pas réactualisées dans le temps. C’est donc dire que les infos qui se trouvent ici sont celles constatées dans les jours/semaines précédents la publication, avec le firmware (logiciels qui se trouvent sur la montre) au moment de mes tests. Pour des infos complémentaires ou plus actuelles, je vous invite à consulter les sites de DC Rainmaker, Nakan.ch ou Montre Cardio GPS; mes principales sources d’information.

SVP, gardez en tête que je fais ces chroniques pour le plaisir. Je ne possède pas la science infuse et ne suis commandité par aucun de ces fournisseurs de gadgets technos. Ceci constitue un avis, mais il en existe plusieurs autres. Il se peut que j’aie fait des erreurs ou me soit mal exprimé ce qui pourrait avoir pour effet de semer la confusion. Si tel est le cas, je vous invite à m’écrire et me ferai un devoir de corriger la situation si nécessaire.

Au plaisir,

Stephane Lefebvre
chroniquestechno@actif-vie-t.ca

#001 – Septembre 2015 – Garmin FR225 – 1re montre Garmin à capteur de fréquence cardiaque optique.

Voici la première chronique Techno créée en collaboration avec la boutique Le coureur nordique et Actif-Vie-T.
Veuillez noter que mes tests ont été réalisés avec la version 2.40 du firmware.

Les origines :
La Garmin FR225 est la successeure directe de la FR220 . En fait, c’est la même montre, ou presque, avec l’ajout principalement d’un lecteur de fréquence cardiaque optique : adieu la ceinture thoracique!!! (quoique pour moi, cela n’a jamais été problématique…).
C’est donc une montre créée principalement pour la course à pied. En fait, le seul mode disponible sur la montre est la course à pied, mais rien ne vous empêche de l’utiliser en vélo ou en gymnase (GPS = Off). Il vous suffira d’aller modifier le profil (sport utilisé) dans Garmin Connect après le téléchargement. Cependant, sachez que pour le mode vélo, aucun capteur externe ne pourra se brancher à la montre; il vous faudra alors vous fier à la vitesse et distance provenant uniquement du GPS de la montre. L’ajout de ce lecteur optique permet également de pouvoir prendre sa FC (fréquence cardiaque) instantanée où que vous soyez. Il n’y a qu’un bouton à appuyer et après quelques secondes (10 tout au plus) vos fréquences cardiaques seront affichées pour les prochaines 20 secondes. Cool !

Autre nouveauté pour cette FR225, elle possède également un « activity tracker ». C’est donc dire qu’elle cumule le nombre de pas que vous effectuez dans une journée, vous avertit lorsque vous restez assis trop longtemps et également, analyse la qualité de votre sommeil (si vous portez la montre 24/7). Rien de surprenant à ce niveau puisque ces fonctionnalités font partie intégrante du standard de toute nouvelle montre sport qui pointe le nez sur le marché depuis environ 1 an.

Pour le transfert d’information ou d’activité vers votre site préféré, c’est par USB (via un MAC ou PC) que ça passe ou via une connexion Bluetooth à votre Smartphone (autant les modèles Android que Apple). Notez cependant que l’on retrouve beaucoup plus de mentions de problèmes rencontrés avec les modèles Android sur les forums.

Mes constats :
Lors de mes tests, j’ai trouvé que la FR225 est très légère (54g); on l’oublie presque! Il faut dire que mes derniers 6 mois, je les ai partagés avec soit la Garmin Fénix 3 et plus dernièrement, la Garmin Epix (qui sont beaucoup plus imposantes). La qualité du GPS est excellente et la vitesse d’acquisition des satellites est surprenante (à peine quelques secondes). Lors de mes comparaisons, je portais soit la Fenix 3, soit la Epix, soit le iPhone ou soit la Garmin 920 ou plusieurs de ceux-ci. Cependant, des comparatifs ont aussi été effectués sur des parcours que j’avais déjà réalisés avec la Garmin 910 et la Polar V800. Je n’ai donc rien à reprocher du côté fiabilité du GPS. Veuillez noter que je n’ai pas fait de test en course de trail cependant (terrain réputé beaucoup plus difficile pour les GPS).
Le mode d’entrainement par intervalles est une des forces de Garmin. Et cette FR225 en est dotée. Vous pouvez donc vous créer des entrainements directement sur la montre ou sur Garmin Connect puis les transférer ensuite vers votre montre. Vous serez alors notifié aux changements d’intervalles (countdown sonore avec vibration) et également lorsque vous sortez de vos zones prédéfinies (allure/vitesse ou zone FC).

La qualité du capteur optique est surprenante pour une 1re version. Il faut dire que Garmin a récupéré un lecteur optique déjà éprouvé (Garmin a acheté des droits pour utiliser le capteur optique de la compagnie Mio, tout comme TomTom l’ont fait). Les seules fois où j’ai constaté une différence entre les pulsations du lecteur optique et celles de ma ceinture thoracique, c’est soit que la FR225 n’était pas assez serrée au poignet, ou dans les 2-3 secondes suivant les changements de phase d’entrainement dans les intervalles. Comme le lecteur optique se sert de lumière verte pour calculer la vitesse du flux sanguin qui passe au poignet, il est donc normal que vous deviez serrer un peu plus la montre pour l’isoler de la lumière du jour (1 à 2 trous de bracelet plus serré qu’en mode « jour »). En fait, c’est une pratique que je fais à chaque début d’entrainement, peu importe la montre que je porte et ceci afin d’éviter que la montre bouge en courant. Donc encore ici, aucun ajustement spécifique à faire dans mon cas. Et lors des changements de phase, il est « normal » qu’il y ait un délai de 2-3 secondes pour ajuster les variances de 1-2 bpm des changements de FC. Ceci est rapidement rattrapé et n’a pas été un enjeu lors de mes entrainements fractionnés. Je considère que la FR225 est donc très fiable dans sa mission première qui consiste à être une montre GPS de milieu de gamme avec la possibilité de fournir vos FC sans ceinture.
De ce côté, avec les temps froids qui pointent le nez, vous vous demanderez surement comment cela fonctionnera l’hiver ou lorsque vous portez un manteau et que vous voulez porter la montre par-dessus celui-ci et non directement sur la peau? Et bien il est clair que dans ce cas, le lecteur optique devient inutile. Garmin a donc prévu le coup, et vous pouvez désactiver le lecteur optique (économie de batterie). Mais où Garmin a été encore plus fort, c’est que la montre peut également se connecter avec un capteur « externe » de fréquence cardiaque. C’est donc dire que si vous choisissez de ne pas porter la montre directement sur votre bras, vous pouvez toujours obtenir vos FC en jumelant la montre à une ceinture thoracique (ou même une ceinture de bras de type Mio Link) ANT+ et le tour est joué!

« L’ Activity tracker » est possible grâce à l’accéléromètre qui se trouve dans la montre : Genre de « niveau » qui analyse les mouvements de votre bras et qui les interprète en pas selon le cas. Mais ce « niveau » permet également de calculer la cadence de course directement au poignet. Plus besoin de « foot Pod »! Vous serez donc en mesure d’obtenir votre cadence de course directement de la montre au poignet. Mieux que ça, cet accéléromètre permet de calculer votre allure/vitesse/distance de course lors d’entrainement intérieur ou sur tapis roulant. La montre « apprend » de vos différentes allures lors de vos entrainements extérieurs et devient de plus en plus précise ensuite pour les entrainements intérieurs.

Fait intéressant à savoir, la FR225 enregistre les données selon une fréquence dite « smart recording » (varie entre 3 et 7 sec) et non configurable. Ceci est différent des modèles de plus hautes gammes où vous pouvez choisir l’intervalle de temps où vous voulez que la montre enregistre les données dans le fichier qui sera ensuite transféré. Par exemple, lors d’une séance, ma Epix configurée à 1 seconde d’intervalle d’enregistrement a comptabilisé 1910 points différents de mesure VS 310 pour la FR225 en smart recording. Est-ce important? Pas nécessairement, et surtout pas pour le public cible de cette montre. L’affichage que vous aurez à la montre demeure la même, peu importe la fréquence d’enregistrement. Ce n’est que lors de l’exportation et l’analyse approfondie de vos résultats que cette différence pourrait être remarquée.

Voici un résumé des spécifications les plus importantes :
– Activity tracker : permets l’analyse de vos mouvements de jour et la qualité du sommeil;
– Méthode de transfert = USB ou Bluetooth smart vers le smartphone (via l’app Garmin connect);
– Capteurs compatibles = uniquement les ceintures de fréquence cardiaque Ant+ et Footpod Ant+;
– Étanchéité = 50m;
– Supporte les calendriers d’entraînement et entrainements programmés de Garmin Connect;
– Durée de la Batterie= environ 10h en mode GPS et près de 4 semaine en mode montre uniquement;
– Alarmes : son et/ou vibration;
– Auto-lap : distance uniquement;
– Alarmes : limite minimum et maximum pour FC et allure, course/marche basé sur temps disponibles. Alarme de type réveil matin possible également;
– Affichage : Configuration de 3 champs maximum sur 2 pages, plus une page de Fréquence Cardiaque et zone FC et finalement, une page de fréquence cardiaque et sa zone sous forme d’un cadran circulaire. Une page supplémentaire s’ajoute à ceci lors d’entraînement par intervalles;
– Enregistrement : limité à « smart recording » uniquement;
– Accéléromètre interne : permets la cadence et vitesse à l’intérieur;
– Prix de détail : 379,99$

Les plus :
– légèreté de la montre;
– lecteur optique et sa précision;
– possibilité de prendre sa fréquence cardiaque instantanée (20sec).

Les moins :
– absence de smart notification (message texte ou appel ne seront pas affiché sur la montre même si la montre est couplé à un smartphone);
– Un seul profil (sport) possible à la montre = course;
– Peu de possibilité de connexion avec des différents types de capteurs externes.

 

Donc voilà. Si vous cherchez une montre axée sur la course et que la ceinture thoracique est un problème pour vous, la FR225 est actuellement un très bon choix rapport qualité/prix. Peu de modèles sont, à ce jour, disponibles possédant autant de fonction ET reposant sur un environnement aussi mature que Garmin Connect.

Stephane Lefebvre
chroniquestechno@actif-vie-t.ca